• 0549818554
  • contact@aeroclubdubocage79.fr

Accueil

Nouveau restaurant à l’aéroport d’Angers Marcé

21 juillet rassemblement aérien amical Luçonnais

Découvrez un nouvel univers avec notre aéroclub

Mondial de l’ULM à BLOIS

Les enfants de l’accueil de Loisirs de Mauléon et Saint Aubin de Baubigné, ont découvert notre Aérodrome le 23 avril.

L’ENVIRONNEMENT RÉGLEMENTAIRE DE L’AÉRODROME AVANT DE VOLER

Mauléon Crêp’Aéro le 9 mars 2024

Rôle du Fennec dans L’Armée de l’Air

Pour faire suite à mon mail concernant la visite d’un Fennec de l’Armée de l’Air à Cholet,

et comme promis à certains d’entre vous, quelques infos.

Parmi les diverses missions de ces hélicoptères de l’Armée de l’Air, deux nous concernent plus précisément :

la police du ciel. Si un appareil entre dans une zone interdite par exemple, l’hélicoptère va l’intercepter. Première phase :  le pilote va se placer à une cinquantaine de mètres sur la gauche de l’appareil, puis l’un des membres d’équipage va transmettre des messages à l’aide d’un panneau lumineux. Message le plus courant “appeler sur 121,5 MHz”. Si la communication n’est pas établie par radio, des messages invitant l’appareil à suivre l’hélico vont être affichés sur le panneau lumineux, en plus des habituelles manœuvres servant de code en cas d’interception.

Deuxième phase : si malgré tout cela, l’appareil persiste à continuer sa route, deux tirs de semonce avec des fusées peuvent être faits au-devant de l’appareil, par les tireurs situés à l’arrière de l’hélico. Premier tir avec une fusée verte, deuxième avec une fusée rouge. Enfin troisième phase : si malgré tout cela l’appareil continue et s’il semble avoir des intentions hostiles, après accord du Premier Ministre, l’appareil peut être abattu, ou plus exactement endommagé de façon à le forcer à atterrir en campagne.

Bref, si demain vous êtes interceptés par un hélicoptère gris marqué “Armée de l’Air”, avec un des personnels à l’arrière qui tient un panneau lumineux, passer sur 121,5 et si vous n’arrivez pas à communiquer, allez-vous poser sur le terrain le plus proche.

Je vous rappelle que nos appareils étant équipés de transpondeur et de radio, les utiliser en étant en contact avec un SIV, vous permettra d’être informé si vous risquez de rentrer dans une zone interdite. Cela vous permettra aussi de demander au SIV par exemple si l’hélicoptère fait un exercice avec vous ou si vous avez fait quelque chose qui justifie cette interception….

Je vous souhaite de ne jamais vous retrouver dans cette situation (si c’est le cas n’oubliez pas de prendre des photos !) 😁😜

Nouveau moteur Océanair… il tourne comme une horloge !

Changement de moteur pour l’Océanair